Logo
Imprimer cette page

L'image de la Vierge Marie

L'image de la Vierge Marie

Aujourd’hui, dans le martyrologe traditionnel est rappelé la naissance de saint Jean Damascène, docteur de l’Eglise qui s’est battu pour conserver la vénération des saintes Images à une époque où cela était menacé. 

Représenter les saints et des anges n’est pas idolâtrique. Dieu lui même a demandé à Moïse auquel il a donné les dix commandements de faire des broder des chérubins sur le rideau du sanctuaire et de faire des statues de chérubins en or au dessus de l’arche d’alliance.

Nous pouvons donc représenter les saints qui sont au ciel. Nous leur rendons hommage à travers leurs représentation sans leur donner l’adoration qui n’est due qu’à Dieu seul.

A propos d’image , nous pouvons voir un autre point que nous proposait Saint Louis Marie Grignon de Montfort pour vivre la consécration mariale :  agir en Marie. Voilà ce qu’il nous dit  :

« Il faut faire toute chose en Marie, c'est-à-dire qu'il faut s'accoutumer peu à peu à se recueillir au-dedans de soi- même pour y former une petite idée ou image spirituelle de la très Sainte Vierge. Elle sera à l'âme l'Oratoire pour y faire toutes ses prières à Dieu, sans crainte d'être rebutée (…) Si elle prie, ce sera en Marie; si elle reçoit Jésus par la sainte communion, elle le mettra en Marie pour s'y complaire; si elle agit, ce sera en Marie; et partout et en tout elle produira des actes de renoncement à elle même… » (Le secret de Marie 47. 2)

Pour faire cet exercice que conseille Saint Louis Marie Comment nous représenter la Vierge Marie ?

D’après la tradition, Saint Luc qui avait rencontré la Vierge Marie, a fait plusieurs icônes d’elle, nous pouvons nous en inspirer.

Nous pouvons aussi méditer à travers ses qualités : La Vierge Marie était à la fois très maternelle et en même temps forte : face à l’ange Gabriel, elle ne se démonte pas. Elle devait avoir une prestance royale et en même temps très simple. Jusqu’à son Assomption, elle avait certainement l’air très jeune : elle n’avait pas la blessure du péché originel. Elle était la fois très belle et inspirant la pureté.

Le mieux pour « former une petite idée ou image spirituelle de la très Sainte Vierge » est demander à l’Esprit Saint de nous inspirer.

Avoir au fond de soi-même cette image de la vierge marie comme dans un oratoire  et s’y recueillir régulièrement est un exercice qui peut nous apporter beaucoup de bienfaits.

Il permet d’apporter très vite la paix même dans les situations où l’on peut être très agité.

Dieu vous bénisse.
Abbé Billot

© 2014 - CCCSP - Tous droits réservés