Menu

Cart

Le Cœur Immaculé

Le samedi est traditionnellement le jour de la Vierge Marie, et ce samedi est le premier du mois. Le Cœur immaculé de Marie, ce cœur plus pur encore, que celui d'un enfant qui n’aurait jamais fait ni pensé de mal, est le remède de notre époque. C’est extraordinaire !

Au-delà de leur lien filial, si la Vierge Marie a un si grand crédit auprès du Christ et qu'elle obtient de Lui tant de choses pour nous, c'est parce qu'elle est toute innocence et qu'Il ne peut y résister. Tellement de choses se dénouent lorsqu'on les confie au Cœur immaculé de Marie... J'ai entendu de très beaux témoignages à ce propos. Comme cette famille, par exemple, dans laquelle la mère ne pouvait médicalement plus avoir d’enfants. Neuf mois après la consécration du foyer au Cœur immaculé de Marie, elle a donné naissance à un premier enfant et d’autres ont suivi...

Pour confier au Cœur immaculé de Marie une situation, on peut soit faire un acte de consécration officiel avec une prière à renouveler ou une simple prière :  

« Vierge Marie, je confie à votre Cœur immaculé cette situation …. ». Et la Vierge Marie nous apporte la paix...

Que faire pour le premier samedi du mois ?

Il est difficile de suivre les recommandations que Sœur Lucie avait reçues pour vivre le premier samedi du mois, mais nous pouvons essayer de nous en approcher. Le bon Dieu verra notre effort et soutiendra notre bonne volonté. 

  • Il faudrait normalement communier et se confesser aujourd'hui ou demain, dimanche. Mais compte tenu de la situation, vous pouvez essayer de communier spirituellement et demander pardon à Dieu pour vos péchés si il est impossible de trouver un prêtre là où vous êtes.
  • Méditez un quart d’heure les quinze mystères du rosaire
  • Récitez le chapelet (la récitation du chapelet est très importante. Un père de famille me confiait, il y a quelques années, que depuis qu’il disait le chapelet tous les jours, il avait tout ce qu’il lui fallait.)

Dans un de ses livre très intéressant mais peu connu, Le secret admirable du Saint Rosaire, saint Louis-Marie Grignon de Montfort explique pourquoi la récitation du rosaire ne porte pas tous les fruits qu’elle devrait porter :

" C'est une pitié de voir comment la plupart disent leur chapelet ou leur rosaire. Ils le disent avec une précipitation étonnante et ils mangent même une partie des paroles. On ne voudrait pas faire un compliment de cette manière ridicule au dernier des hommes, et on croit que Jésus et Marie en seront honorés !... Après cela, faut-il s'étonner si les plus saintes prières de la religion chrétienne restent quasi sans aucun fruit, et si, après mille et dix mille rosaires récités, on n'en est pas plus saint ? Arrêtez, cher confrère du rosaire, votre précipitation naturelle, en récitant votre rosaire, et faites quelques pauses au milieu du Pater et de l'Ave, et une plus petite après les paroles du Pater et de l’Ave que j'ai marquées par une croix ci-après.

Notre Père qui êtes aux cieux + votre nom soit sanctifié + votre règne arrive + votre volonté soit faite + en la terre comme au ciel +. Donnez-nous aujourd'hui + notre pain quotidien + et nous pardonnez nos offenses + comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés + et ne nous laissez point tomber dans la tentation + mais délivrez-nous du mal. Ainsi soit-il +.

Je vous salue, Marie, pleine de grâce + le Seigneur est avec vous + vous êtes bénie entre toutes les femmes + et béni est le fruit de votre ventre, Jésus +. Sainte Marie, Mère de Dieu + priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant + et à l'heure de notre mort. Ainsi soit-il +.

Vous aurez d'abord de la peine à faire ces médiantes, par la mauvaise habitude que vous avez de prier à la hâte ; mais aussi une dizaine dite ainsi posément vous sera plus méritoire que des milliers de rosaires récités à la hâte, sans réfléchir ni s'arrêter. "

Dieu vous bénisse,

Abbé Billot

Renseignez ci-contre votre adresse mail pour recevoir chaque semaine notre bulletin de spiritualité et d'infos.

Connexion ou Créer un compte