Menu

Cart

Le secret de saint Louis

 Le roi Saint Louis était réputé pour sa sagesse. On connaît bien l’image d’Epinal de Saint Louis rendant la justice sous son chêne à Vincennes. Il était considéré dans toute l’Europe et même en Égypte pour sa sagesse. En prison en Egypte, pendant la première croisade qu’il avait organisée, les Egyptiens voulaient faire de lui leur chef, tant sa sagesse impressionnait.

D’où lui venait cette sagesse ? De sa haute intelligence ? De sa brillante éducation ? De ses bons conseillers ? Il avait tout cela. Mais à mon avis, le secret de la sagesse de Saint Louis réside en un point, qui pourrait être pris pour un détail, mais qui est loin d’en être un. 

Son ami le Sire de Joinville, dans sa Vie de saint Louis, nous raconte qu’avant de rendre ses jugements, Saint Louis faisait une croix sur sa bouche et priait l’Esprit Saint, auquel il vouait une dévotion particulière. Et ce considérable don de conseil, dont Saint Louis semble avoir été le dépositaire, lui était certainement envoyé par l’Esprit Saint.

Le roi Baudouin Ier de Belgique, également réputé pour sa grande sagesse, qui lui permettait de trouver des issues favorables aux situations les plus complexes, avait lui aussi une grande dévotion à l’Esprit Saint... 

Saint Pierre-Julien Eymard écrivait : « On ne parle pas assez du Saint-Esprit, aussi y a-t-il peu de personnes, mêmes pieuses, qui aient pour lui une véritable dévotion, et cependant, c’est le Saint-Esprit qui forme et perfectionne Jésus en nous ». (Prédication au Tiers Ordre de Marie 62,2). 

En ce temps de Carême notons bien que le Christ est parti au désert conduit par l’Esprit (Evangile selon Saint Matthieu 4,1). Si l’évangéliste prend soin de le préciser, c’est que cela à son importance. Pour bien vivre notre Carême, en ces temps si particuliers, nous avons besoin de l’Esprit-Saint.

Prions le quotidiennement. 

Abbé Billot

 

SAVE 20200402 163101

Veni, Sancte Spiritus,
et emitte caelitus
lucis tuae radium.

Veni, pater pauperum,
veni, dator munerum
veni, lumen cordium.

Consolator optime,
dulcis hospes animae,
dulce refrigerium.

In labore requies,
in aestu temperies
in fletu solatium.

O lux beatissima,
reple cordis intima
tuorum fidelium.

Sine tuo numine,
nihil est in homine,
nihil est innoxium.

Lava quod est sordidum,
riga quod est aridum,
sana quod est saucium.

Flecte quod est rigidum,
fove quod est frigidum,
rege quod est devium.

Da tuis fidelibus,
in te confidentibus,
sacrum septenarium.

Da virtutis meritum,
da salutis exitum,
da perenne gaudium,

Vous pouvez envoyer vos demandes de prière à l'adresse suivante : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

N'hésitez pas à faire partager ce message à vos amis. 

Renseignez ci-contre votre adresse mail pour recevoir chaque semaine notre bulletin de spiritualité et d'infos.

Connexion ou Créer un compte